Paiement sécurisé en 3x sans frais l Livraison offerte Paiement sécurisé en 3x sans frais l Livraison offerte I 15 jours pour changer d'avis

Diamants des mines, diamants des champs !

Diamants des mines, diamants des champs !

Par Alice Sourdès- Stylist

Et si les diamants poussaient sur les arbres (ou dans les laboratoires) ? Finies les pierres venues des mines des quatre coins du monde, les diamants s’invitent aujourd'hui dans les champs de culture technologiques pour le plus grand plaisir des gagas de bijoux. Zoom sur les diamants de synthèse.

Les émeraudes, les rubis, les cristaux, les lapis-lazuli, toutes les pierres précieuses se bousculent dans les vitrines des joailleries. Il est pourtant une pierre dont toutes les gagas de bijoux rêvent d’avoir au bout de leurs doigts : les diamants ! Quand on dit diamants, on pense souvent au rôle d’Audrey Hepburn dans “Diamants sur Canapé”, aux magasins Tiffany & Co. ou encore aux bijoux étincelants vus dans les vitrines de la place Vendôme. La face cachée, et beaucoup moins étincelante, des diamants, c’est aussi des extractions minières dangereuses et complexes. Pour remédier à ce problème, diverses maisons de joaillerie ont sauté le pas de la technologie. Oubliez les diamants extraits des mines africaines, c’est maintenant les diamants de synthèse qui volent la vedette aux pierres précieuses ! Moins chères à produire et presque quasiment indifférenciables, les diamants de synthèse sont là pour s’incruster durablement dans le paysage de la joaillerie et leurs collections de bijoux. Et ça, ça promet.

Une histoire de chic diamants !

Le choix des diamants de laboratoire, ou de synthèse, ne date pas d’hier. Alors que des tentatives de confection de ces diamants si spéciaux ont lieu depuis des décennies, ces pierres artificielles ne sont utilisées que depuis quelques années dans le secteur de la bijouterie, mais plusieurs marques ont déjà pris le pli de la tendance. La bijouterie Courbet ou les marques Pandora et Maty ont fait le choix du synthétique. Moins cher à produire malgré le faible nombre de laboratoires spécialisés, un seul en France le Diam Concept, potentiellement plus respectueux de la planète, ou encore extrêmement similaire aux diamants miniers grâce à un complexe processus en laboratoire, nombreux sont les avantages que l’on prête au diamant de synthèse sont multiples. Les marques de bijoux n’en finissent pourtant pas de batailler sur le sujet, et les équipes sont partagées : synthèse ou minier, on ne peut pas tout confondre.

Les diamants de synthèse, la fausse bonne idée ?

Les diamants sont sûrement l’une des pierres précieuses les plus réputées et les plus controversées. Surnommés “diamants de sang”, l’extraction de ces pierres précieuses est décriée car souvent peu regardante sur la sécurité et la santé des travailleurs, quand ceux-ci ne sont pas des enfants, sur la gestion et les motivations des exploitants mais aussi sur ses conséquences sur la nature. Les pierres de synthèse et les diamants miniers ont beau être similaires dans leurs propriétés physiques, chimiques et visuelles, les diamants artificiels peinent à convaincre. Alors que les puristes et les partisans des diamants de synthèse se disputent lequel est le moins polluant, de l’autre côté de l’Atlantique, ils occupent déjà en place toute trouvée… dans le secteur des bijoux fantaisies ! Parfois perçu comme moins précieux que le diamant minier, les diamants de synthèse ont su surfer sur la hype des bijoux plus cool. Reste à savoir si ces diamants artificiels réussiront à évincer leurs pairs dans l’ensemble des vitrines de bijouterie !