Paiement sécurisé en 3x sans frais l Livraison offerte Paiement sécurisé en 3x sans frais l Livraison offerte I 15 jours pour changer d'avis

Comment choisir sa bague de fiançailles diamant ?

Comment choisir sa bague de fiançailles diamant ?

Quel futur marié ne s’est jamais posé cette question cruciale ?

La plupart des femmes attendent ce moment depuis des années. Il ne faut surtout pas passer à côté de la bague de ses rêves.
Symbole de pureté et d’éternité, le diamant est traditionnellement la pierre précieuse la plus choisie pour une bague de fiançailles.

Ensuite, les arbitrages sont nombreux:
Quel type de bague : Solitaire simple, épaulé, pavé…
Quelle forme de Diamant : Rond (taille brillant), Princesse, Poire, Coussin, Marquise, Cœur, Ovale ou Taille-Emeraude…
Quelle Qualité : VVS, VS , SI , Extra Blanc, Blanc, Blanc Nuancé…
Quel métal : Or Blanc, jaune ou rose, Platine…

Et… Quel budget !

 

1. Quel type de bague ?

Le solitaire classique ; il permet de mettre en valeur le diamant central. Privilégiez ce type de bague pour des pierres assez importantes ( 0.50 Ct et plus)

Le solitaire épaulé ; il permet d’ajouter un petit plus sans pour autant dénaturer l’option du solitaire de fiançailles

Le solitaire Pavé ; il permet d’obtenir plus de volume, donc utile lorsque la pierre centrale n’est pas très grosse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Quelle forme de diamant ?

La forme la plus vendu est la Ronde (Taille Brillant) ; C’est incontestablement, avec la Princesse, la forme qui fait briller la pierre de « mille feux ».

 

 

   

 

 

 

 

 

Le choix de la forme est très personnel.
Les formes asymétriques (Poires, Marquises, Cœurs) peuvent « supporter » des puretés plus basse (SI1 et SI2).
La Taille-Emeraude, par contre, ne supporte pas la médiocrité et doit être minimum VS2 au risque de voir l’inclusion à l’œil nu.

 

 

3. Quelle Qualité ?

La qualité et la valeur d’un diamant sont définies à l’aide de 4 critères, les 4C (Cut, Carat, Clarity, Color), la taille du diamant, le poids, la pureté et la couleur du diamant.
La valeur d’un diamant dépend de son Poids, de sa qualité de Taille, de sa Couleur et de sa Pureté.
Les "4 c", ce sont des critères reconnus dans le monde entier pour évaluer un diamant. Il faut vous appuyer dessus pour pouvoir trouver le diamant idéal.

 

Le Carat :

Le poids d'un diamant se mesure en carats. 1 diamant est égal à 0,20 grammes.
La valeur d'un diamant est exponentielle par rapport à son poids : un diamant de deux carats a une valeur supérieure à deux diamants d'un carat, puisqu'il est considéré comme plus rare.
Le poids de la pierre détermine sa grosseur, donc son diamètre.
Il ne faut pas confondre le carat de diamant et le carat d’or. Le premier est utilisé pour mesurer le poids d’une pierre précieuse, le second pour définir la part d'or pur (ou or fin) contenue dans un bijou.
Le prix du diamant évolue avec son poids et est établi par seuil. Il peut ainsi exister une grande différence de prix entre un diamant de 0,68 carat et un diamant de 0,70 carat car ces deux valeurs se trouvent à deux seuils différents.

 

La Taille (Cut) :

Il ne s'agit pas de la dimension du diamant, mais de la manière dont il est taillé.
La taille est le paramètre variable qui va déterminer le rendement de beauté des données fixes (carat, pureté, couleur). Il faut y accorder la plus grande importance.
En effet, si les notions de pureté et de couleur paraissent familières, les proportions de taille le sont nettement moins. Pourtant, c’est un facteur de qualité essentiel. Elles conditionnent directement le rendu de brillance du diamant. À couleur identique, un diamant possédant de bonnes proportions sera bien plus éclatant qu'un diamant pur incorrectement taillé.

Quand un diamant est bien taillé, la lumière pénètre via la table (partie supérieure de la pierre) et voyage dans le pavillon. Celle-ci sera à nouveau renvoyé du pavillon vers la table et aura pour destination final notre l’œil.
La brillance est donc le produit de la lumière et c’est cet effet d’éclat qui rend le diamant si fascinant. Comme la taille est très importante, une méthode de classement a été développé afin d’aider les clients à déterminer la taille d’un diamant : EX (Excellent), Very Good (Très Bon), Good (Bon), Fair (Moyen), Poor  (Mauvais).
Ces critères seront écrits sur le certificat pour définir la symétrie des facettes, les dimensions du diamant, et le polissage.

Le poli et la symétrie
Le polissage ou poli est l'action de polir un diamant pour le rendre plus lisse et plus brillant. C’est la dernière opération de taille permettant de donner l'éclat final au diamant. La qualité du polissage du diamant est indiquée sur le certificat : « Excellent », «  Very Good », « Good ».

Egalement, la symétrie est l’alignement des facettes les unes par rapport aux autres. La symétrie est notée sur le certificat avec la mention « Excellente », « Very Good », « Good ».

 

La Couleur (Color) :

La couleur d'un diamant est très importante, Elle se distingue facilement à l’œil nu. La couleur diamant a une classification. La classification de la couleur diamant se fait en comparant la couleur d’un diamant avec d’autre diamants. Il faut utiliser un éclairage approprié pour avoir un résultat précis.
La couleur diamant la plus fréquente est le blanc ; il s'agit en fait d'une absence de couleur.
Des échelles de couleur ont été définis afin de classifier les diamants. La couleur d'un diamant a un impact significatif sur sa valeur : Plus le diamant ’est incolore, plus il a de la valeur.

 

Classification :

D : Blanc Exceptionnel +

E : Blanc Exceptionnel

F : Blanc Extra +

G: Blanc Extra

H : Blanc

I-J : Blanc nuancé

 

 

 

 

La Fluorescence :

la fluorescence est un effet lumineux que présentent très peu de diamants, uniquement quand ils sont exposés aux rayons ultraviolets. Le degré de fluorescence est une caractéristique qui se détermine lors de la certification d’un diamant, car elle joue un rôle important dans la détermination du prix de celui-ci.

Un diamant de fluorescence « none » ou « nil » (nulle) signifie que le diamant n’a aucune fluorescence. Une fluorescence écrit « slight » (faible), ou « medium »  siginifie que le diamant a une petite fluorescence.

Ce critère est important pour des diamants ayant une couleur H, I, J car cela améliore la brillance et la couleur de la pierre.  Evitez les diamants de fluorescence « strong » (forte), elle donnera un aspect laiteux à la pierre.

 

 

La Pureté (Clarity) :

La pureté d’un diamant fait référence à la présence d’inclusions. Elles peuvent se présenter sous différentes formes : des rayures, des taches, des bulles d’air, ou des inclusions noires.
La pureté des diamants est évaluée à la loupe 10x.
La position des inclusions dans le diamant sont des facteurs très importants pour estimer un diamant : une inclusion sur la table sera plus visible que sur une étoile ou sur le rondisse.
Une classification a été établie afin de classifier le diamant selon son degré de pureté :

IF (Internally Flawless) : Intérieurement pur. Aucun défaut interne visible sous grossissement 10x.                                                                                            

VVS1 ou VVS2 (Very Very Slight) : Très Très Petite inclusions. Inclusion très difficile à localiser sous grossissement 10x.

VS1 ou VS2 (Very Slight) : Très Petite inclusion. Inclusions difficiles à localiser sous grossissement 10x.                                                                                              

SI1 ou SI2 (Small Imperfect) : Petite inclusion. Inclusions faciles à localiser sous grossissement 10x. Visible à la loupe par un professionnel averti.

 

 

 

4. Quel Métal ?

Métal de prédilection en bijouterie, l’or reste aussi très apprécié pour ses différentes couleurs.
Pour lui donner plus de fermeté et lui conférer une certaine couleur, le métal se présente dans des alliages.
En effet, du fait de sa souplesse, l’or fin est difficile à travailler seul. Pour chaque alliage utile à la création de bijoux, on trouve une composition de l’or différente pour une couleur spécifique.

En règle générale, l’alliage correspond à 75% d’or fin au moins, avec rajout d’autres composants selon des pourcentages définis.
Plus le métal est composé d’or, plus le métal est considéré comme précieux et cher. Le degré le plus élevé est 24 carats d’or. Sa contenance est de 100% d’or pur, mais il n’est pas utilisé par les bijoutiers car il est trop malléable

L’Or jaune est composé de 12,5% d’argent et 12,5% de cuivre.

L’Or Gris est composé de 15% de palladium et 10% d’argent ou  de 25% de palladium.  C’est un métal très dur, ultra résistant, faisant désormais concurrence au platine.

L’Or rose est composé de 20% de cuivre et 5% d’argent. Il s’agit d’une couleur fantaisie très tendance.

Le Platine.

Métal noble par excellence, le Platine est très utilisé aux États-Unis, moins en Europe.
Il est plus mou que l’or Gris et ne parait pas aussi brillant ;  sa couleur gris clair restera stable, il ne jaunira pas comme l’or blanc, mais sur la durée le platine aura tendance à devenir mat.
Il est également beaucoup plus cher.

 

5. Quel budget ?

Belle Question !
Les statistiques de la chambre syndicale HBJO annonce un budget moyen compris entre 1 mois et deux mois de salaire net mais là encore il n’y a pas véritablement de règles.

Le bonheur de votre tendre et chère n’as pas de prix !

 

Sources images: Cartier, De Beers ,HRD.